Béa-Ba fait son grand retour en juin !

Ce début de printemps est symbole de renaissance pour la galerie Béa-Ba qui se lance dans une nouvelle aventure. Après de belles années passées à vos côtés rue Sainte, nous nous sommes récemment établies sur la rive droite du port de Marseille, à deux pas du MUCEM, dans le but d’y développer un tout nouveau concept. C’est avec émotion que nous revenons vers vous aujourd’hui pour vous en révéler toutes les particularités.

Béa-Ba a réinventé sa galerie en un espace atypique et différent : un appartement, qui vous ouvrira ses portes au mois de juin !

Notre projet se propose d’appréhender la structure singulière du logement comme lieu d’expositions et présente l’opportunité inédite d’offrir un terrain d’expérimentation à nos artistes, ainsi qu’un cadre chaleureux et immersif pour accueillir nos collectionneurs et visiteurs les plus curieux d’art contemporain.

En ce sens, notre fonctionnement évolue. Afin de privilégier la qualité des échanges et de favoriser des rencontres plus intimes avec les œuvres, les visites s’effectuent entièrement sur rendez-vous. Notre équipe intègre également un nouveau membre, Judie Montaudon, qui assistera l’ensemble du projet et vous accueillera aux côtés de Béatrice Le Tirilly dans l’espace de la galerie. Barbara Satre, appelée à Aix-en-Provence pour une nouvelle opportunité professionnelle, garde néanmoins une proximité et un regard sur Béa-Ba.

Parallèlement la galerie se dynamise avec de nouvelles perspectives d’évènements hors les murs, organisés et curratés par Charles Le Tirilly et Romain Mathieu. Tout en préservant l’essence sensible de Béa-Ba, cette nouvelle formule tend à renouveler les codes traditionnels de la galerie d’art et propose un environnement convivial qui, nous l’espérons, vous offrira l’opportunité de découvrir des œuvres d’artistes dans un espace humain et désacralisé.

En espérant vous retrouver très bientôt !

Depuis son ouverture en 2014…

La galerie Béa-Ba s’est affirmée à Marseille comme un lieu central de promotion et de vitalité de la peinture. Née de l’association entre Béatrice Le Tirilly, collectionneuse, et Barbara Satre, historienne de l’art contemporain, la galerie collabore étroitement avec des critiques d’art, des chercheurs, des acteurs du monde culturel et intellectuel, dans un soucis d’exigence et d’excellence de ses propositions. Béa-Ba souhaite ainsi offrir, à partir du pictural, un regard sur les multiples porosités qui s’opèrent entre les pratiques artistiques actuelles.