Frédéric Arcos

Né en 1963, vit et travaille à Marseille.

Frédéric Arcos débute son travail de peinture en 1989. Il développe parallèlement, aux côtés de Louis Bercut, une importante activité de scénographie. Ses collaborations l’amènent donc à travailler avec divers partenaires dans le champ du spectacle vivant comme dans les arts plastiques. S’ouvre progressivement dans sa peinture un conflit entre le sens et la forme, le fond et sa réalisation, venant interroger la figure de l’artiste et sa capacité d’incarnation.

Après une période de mise à distance de sa pratique picturale, jalonnée de multiples expériences avec d’autres médias tels que le son et la vidéo, la création de performances, l’invitation d’autres artistes à collaborer (notamment autour du projet La Fosse), il questionne à nouveau son rapport à la peinture et à l’unité tableau. Ce temps coïncide avec l’arrivée dans un nouvel atelier en 2007.

La rencontre avec le collectif d’artistes, Ici-Même (Gr) qui mène des projets pluridisciplinaires sur la question de l’art, de la ville, de l’espace public et de la création en collectif, ouvrira pour lui un champ de travail qui va repositionner l’ensemble de son œuvre.

La figure du peintre comme sujet s’impose alors naturellement à lui, ainsi apparaît la série Bonjour Monsieur Courbet en 2008, et le peintre se remet en marche. Sa peinture s’allège, se redresse et se colore. Il pense alors une peinture dans un mouvement de déploiement, dans une démarche totalisante, qui intègre différents champs artistiques, compris dans un espace unique.

 

 

Biographie complète 

Website