Alain Sicard

Aphorisme : « Phrase sentencieuse qui résume en quelques mots ce qu’il y a de plus essentiel à connaître sur une question. Enoncé succinct d’une vérité banale », Larousse de la langue française. Alain Sicard s’est construit essentiellement dans les musées et les livres d’art. Son travail est profondément marqué par ces fréquentations régulières. En puisant largement dans les reproductions de catalogues, les cartes postales, les revues d’art, il s’approprie l’iconographie muséographique, qui redevient matière première de sa peinture ; il croise par ce biais de multiples styles et écoles, qu’il réinvestit et pervertit tout à tour. « Ma peinture est comme une généalogie désorganisée de l’histoire de l’art, je ne démarre rien, je ne fais que recevoir ». Alain Sicard travaille toujours sur du papier ou sur un support plat, qui le relient à l’image photographique. Il utilise de la peinture à l’huile combinée à un liant très liquide, qui recouvre le support d’une pellicule mince et lisse. La couleur, parfois monochrome, à l’instar des gravures anciennes, peut aussi muer dans des gammes délibérément nauséeuses, criardes ou bien sourdes. Le format, la technique, l’année de réalisation entrent en équation dans des titres génériques. La conjonction de ces moyens permet d’énoncer sous une forme essentielle ou banale un état de la peinture à un moment donné : Alain Sicard pose sur le papier des « aphorismes picturaux ». Faire revenir la mémoire de l’histoire de l’art à la main, la tirer physiquement de cette fange de boue picturale ; cette mémoire extirpée de la feuille. Alain Sicard questionne le rapport qui lie l’original à sa reproduction, à l’imagerie de l’histoire de l’art qui hante nos mémoires collectives et individuelles, avec les déformations, les interactions, les confusions qui en résultent. « J’aime quand le malaise s’insinue dans mon travail, la sensation de malaise à la vue de mes peintures, l’idée que l’on hésite entre leur acceptation ou leur rejet, le trouble qui naît de la confusion avec leurs référents. » A. Sicard Claire Dumay, Alain Sicard

 

 

Dossier complet de l’artiste

Website de l’artiste